En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu DIM Astrea

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

Du 5 au 9 juillet 2015 - 26th International Conference on Arabidopsis Research, ICAR2015

Logo ICAR 2015 2015

Le 26ème congrès international sur la recherche sur Arabidopsis (26th International Conference on Arabidopsis Research, ICAR2015) se tiendra du 5 au 9 juillet 2015, au Palais des congrès de Paris. Cet événement est cofinancé par le DIM ASTREA.

Le but principal de ce congrès ICAR est de rassembler annuellement l’ensemble de la communauté scientifique qui s’intéresse à la plante modèle Arabidopsis thaliana mais aussi plus largement à la biologie végétale et à ses applications pour l’amélioration des espèces cultivées. Arabidopsis thaliana est une petite crucifère de la famille des Brassicacées, proche du chou et du colza, qui s’est imposée dans les vingt dernières années comme le modèle de choix pour les études en biologie végétale. Il est apparu rapidement qu’il était plus pertinent de concentrer ses efforts de recherche chez une même espèce, une espèce modèle, qui possède de nombreux avantages expérimentaux et méthodologiques. La concentration des efforts de la communauté internationale sur Arabidopsis en a fait LE modèle principal pour l’étude des grands processus biologiques qui régissent la croissance et le développement des plantes, ainsi que les processus adaptatifs aux contraintes environnementales. Arabidopsis combine seule la disponibilité d’un grand nombre d’outils génétiques et moléculaires et la facilité de culture qui permettent d’aborder maintenant la question centrale de la biologie : à quoi servent les gènes, comment déterminent-ils un phénotype et comment interagissent-ils ? De plus l’existence de nombreuses bases de données transcriptomiques, protéomiques et génétiques, associée à des études globales de l’accumulation de métabolites et aux variations enzymatiques, permet aujourd’hui d’entamer des approches intégratives visant à comprendre le fonctionnement d’un organisme vivant dans sa globalité.

Ces recherches ont indubitablement un impact très important non seulement d’un point de vue fondamental mais aussi pour l’amélioration des espèces cultivées en vue de les rendre plus tolérantes aux changements climatiques globaux et pour répondre aux besoins alimentaires croissants d’une population mondiale en expansion, tout en respectant mieux l’environnement. Le progrès des fronts de connaissances dans ce domaine représente une étape indispensable, en amont du développement d’une agriculture durable adaptée à la fois aux nouvelles contraintes environnementales et aux attentes de la société. ICAR 2015, en rassemblant les experts mondiaux dans le domaine et en irriguant une large  communauté scientifique, apportera une contribution significative à ces grands enjeux de connaissance en amont de l’élaboration de nouvelles politiques agricoles. Suivre les progrès menés sur Arabidopsis constitue la veille scientifique incontournable de tous les acteurs, académiques et industriels, travaillant en recherche translationnelle ou appliquée. 

Comme l’illustre son programme, le congrès ICAR 2015 va couvrir un large champ de recherche, allant  de thèmes fondamentaux sur la plante modèle Arabidopsis thaliana (croissance et développement, reproduction, nutrition et métabolisme, variation naturelle et évolution) en interaction avec son environnement (stress abiotique, stress biotique, métabolisme et biomasse),  jusqu’aux domaines d’application sur les plantes d’intérêt agronomique (biologie translationnelle et biotechnologies, systèmes et nouvelles approches).

En 2015, cette manifestation d’ampleur mondiale, portée par la Société Française de Biologie Végétale (SFBV), avec l’aide opérationnelle des laboratoires impliqués dans le LabEx régional SPS (www.saclayplantsciences.fr), et organisée à Paris, œuvrera très largement pour accroitre la visibilité et la reconnaissance des travaux réalisés dans les équipes  de recherche franciliennes, valorisant ainsi l’ensemble des efforts menés pour soutenir les activités de recherche en biologie végétale  en Ile de France. C’est la première fois que la France organise ce congrès, qui est très important pour la carrière de nos jeunes scientifiques et pour le rayonnement scientifique de la France à l’international.

Ce congrès permettra de réunir en région Ile-de-France les plus grands noms de la biologie et de la génétique végétales ainsi que de nombreux partenaires privés (exposants, participants). Il  permettra également un accès aux résultats les plus récents et les plus innovants pour les plus jeunes acteurs du secteur végétal francilien et national.

Voir aussi

Site web du congrès ICAR 2015 : http://www.arabidopsisconference2015.org/