En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu DIM Astrea

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

Axes de recherche

Quatre axes thématiques concernant des enjeux sociétaux majeurs structurent la stratégie scientifique du DIM ASTREA.

  • Axe 1 : Quels rôles pour les agricultures dans l'aménagement soutenable d'une mégapole?
  • Axe 2: Quels services éco-systémiques et environnementaux des agricultures au sein d'une mégapole?
  • Axe 3: Quelles contributions actuelles et futures des agricultures et de leurs filières à l'approvisionnement alimentaire d'une mégapole?
  • Axe 4: Quelle évolution des systèmes de production, des organisations et des produits pour développer durabilité et compétitivité du secteur de l'alimentation?

Face à l’urbanisation croissante et aux autres changements globaux en cours (climatiques, énergétiques, démographiques, sociaux, etc.), la sécurité alimentaire des mégapoles en croissance est un défi mondial : elle questionne notamment les agricultures de proximité des villes et les systèmes alimentaires associés, dans leur capacité à contribuer au développement soutenable des villes.

Le DIM ASTREA vise à établir les connaissances scientifiques nécessaires pour analyser, évaluer, re-concevoir si nécessaire, les rôles et fonctions des agricultures et des systèmes alimentaires de proximité des villes, dans une perspective de développement soutenable des mégapoles en croissance.

Les questionnements fondateurs qui guident la stratégie scientifique du DIM ASTREA portent sur (i) la gestion soutenable de l’espace urbain et périurbain, et les rôles des espaces agricoles et naturels dans l’aménagement de ces territoires ; (ii) au sein de ces espaces, les services écosystémiques et environnementaux que peuvent rendre, maintenir, dégrader ou utiliser les diverses formes d’agriculture présentes dans les territoires ; (iii) les contributions des agricultures et des filières agro-alimentaires de proximité à l’approvisionnement des villes ; (iv) le développement de la compétitivité et de la durabilité du secteur de l’alimentation, pour garantir l’accès de tous à une alimentation saine et abordable. Ces questionnements tracent les contours des quatre axes de recherche qui constituent l’ossature du DIM ASTREA.

Les recherches entreprises dans le cadre du DIM ASTREA viseront à favoriser l’évolution des systèmes agro-alimentaires vers des pratiques agricoles et agroindustrielles soutenables du point de vue de l’utilisation et de la protection des ressources et des patrimoines naturels (sols, eau, biodiversité, etc.) et de l’adéquation aux attentes des urbains (évolutions des modes de consommation alimentaire, accroissement des attentes sociétales vis-à-vis de l’agriculture dans son rapport au triptyque environnement-alimentation-santé, etc.).

Sans faire de la région Ile-de-France le terrain applicatif exclusif de ces recherches, le DIM ASTREA considère que celle-ci constitue de fait un site remarquable pour traiter de questions scientifiques pluridisciplinaires touchant aux rôles et aux devenirs des systèmes agricoles et alimentaires sensu lato[1] à l’échelle d’une mégapole, dans l’optique d’un développement régional soutenable. Les travaux du DIM ASTREA rejoignent ainsi les enjeux de la conversion écologique et sociale souhaitée par le Conseil Régional d’Ile-de-France. Le DIM ASTREA encouragera fortement les approches comparatives interrégionales et internationales sur la place des agricultures et des filières agroalimentaires dans l’aménagement et le développement des territoires sous influence urbaine.

Le DIM ASTREA incite donc les chercheurs sollicitant une aide à prendre en compte les orientations globales exposées ci-dessus. La pluridisciplinarité sera fortement encouragée, de même que la prise en compte dans les projets proposés de la diversité des agricultures et des filières existantes. Les soumissions provenant des disciplines de Sciences Humaines et Sociales (SHS) et des laboratoires franciliens, universitaires ou d’instituts de recherche, portant sur les SHS seront particulièrement bienvenues.

Pour les projets d'investissement, les approches innovantes techniquement et scientifiquement (liées à l'utilisation de l'équipement demandé) devront s'attacher à montrer leur pertinence par rapport aux ambitions scientifiques et aux orientations du DIM ASTREA. Les dimensions environnementales et sociétales devront être valorisées.

Par ailleurs, on veillera à ce que les agricultures biologiques et les filières associées soient l’objet de projets spécifiques ou comparatifs pour l’ensemble des axes décrits ci-dessous.

[1] Ces systèmes agricoles et alimentaires soutenables sont à considérer dans toute leur complétude : des espaces cultivés aux systèmes de production agricole jusqu’à la consommation des denrées agricoles et alimentaires et leurs impacts en termes environnementaux et de santé, en passant par les modes de conditionnement, de transformation, de distribution des différents produits