En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu DIM Astrea

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

Thèse de Carolina Mudan Marelli

DIM 2014

Carolina Mudan Marelli
© Researche Gara Carolina Mudan Marelli
La mesure de la biodiversité urbaine

Carolina Mudan Marelli

DIM 2014

Thèse soutenue le 8 Octobre 2018

La mesure de la biodiversité urbaine

Résumé

Est-il possible de produire une mesure de la biodiversité urbaine sans la quantifier ? A quoi ressemble une mesure qui n’est pas chiffrée ? Le projet de recherche réalisé vise à répondre à ces questions. Il porte notamment sur les processus de production d’une mesure pour évaluer les politiques de conservation de la biodiversité urbaine. Nous sommes partis du constat que questionner la mesure par ses modes de production, est une façon de questionner des processus de gouvernance des questions publics. Autrement dit, changer la façon de mesurer peut changer la façon de penser et agir sur un sujet politique comme la biodiversité urbaine.

Nous sommes partis de l’analyse qualitative du processus politique, et scientifique de création de la seule mesure officielle adoptée en 2010 à l’échelle internationale au sein de la Convention sur la Diversité Biologique, et appliquée à l’échelle francilienne (Parisienne ainsi que régionale), le City Biodiversity index (ou indice de Singapour), pour en démontrer les enjeux politiquement stratégiques. Ensuite, nous avons décidé d’explorer par des méthodes anthropologiques de terrain la possibilité de produire une mesure qualitative de la biodiversité urbaine, donc ayant des conditions préalables différentes de la quantification. Enfin, nous avons comparé les deux processus de production des mesures, celle officielle (CBI) et celle issue de l’enquête ethnographique au sein d’une association francilienne d’apiculture urbaine et de conservation de la biodiversité urbaine portant un discours fort, et des pratiques quotidienne à ce sujet. Le but a été celui de comprendre s’il y avait des dimensions, des nœuds, des thèmes centraux traversant cette union, au-delà des enjeux stratégiques des différents acteurs, et qui nécessitent d’être prises en considération dans la production d’une mesure de la biodiversité urbaine. Une approche comparatiste expérimentale des mesures apparemment « incomparables » a été donc mise en place. L’échelle d’interaction entre espèces vivantes, la place de l’Homme (de ces rôles et relations) dans cette interaction, ainsi que l’échelle spatiale à laquelle on regarde, on interroge et on comprend la biodiversité urbaine, ont émergées en tant que trois dimensions centrales de la notion, sur lesquelles des mesures complètement différentes ont pu s’étendre.

Publications

Urban Nature in the Digital Age From Collective Urban Gardens to Individual Micro-Landscapes - De Biase, Alessia; Marelli, Carolina Mudan, Zaza, Ornella - Built Environment, 2018