En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu DIM Astrea

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

DIM ASTREA, Agrosciences, Ecologie des Territoires, Alimentation

2 décembre 2011 - Soutenance de thèse de Noémie Schaller

« Modélisation des décisions d'assolement des agriculteurs et de l'organisation spatiale des cultures dans les territoires de polyculture-élevage »

Soutenance de thèse de Noémie Schaller
Bénéficiaire d'une allocation doctorale du DIM ASTREA (programme 2008), Noémie Schaller a soutenu sa thèse le 2 décembre 2011. Encadrés par Philippe Martin et Christine Aubry, au sein de l'UMR SADAPT à Grignon, ses travaux de recherche ont démarré au 1er novembre 2008 et ont porté sur la « modélisation des décisions d'assolement des agriculteurs et de l'organisation spatiale des cultures dans les territoires de polyculture-élevage ».

Résumé de la thèse :

Face aux enjeux de conciliation entre production agricole et protection des écosystèmes, l’organisation spatiale et temporelle des cultures à l’échelle des paysages peut être un levier d’action privilégié. Les décisions d’assolement que prennent les agriculteurs au niveau de leurs exploitations individuelles sont un des moteurs de cette organisation.

L’objectif général de cette thèse était d’étudier en quoi la modélisation des décisions d’assolement dans leurs dimensions spatiale et temporelle au niveau de l’exploitation permet de rendre compte de l’organisation spatiale des cultures au niveau du paysage.

Dans la plaine de Niort (Poitou-Charentes), il a tout d’abord été identifié (i) des régularités d’organisation des cultures au niveau paysage et (ii) des règles de décisions d’agriculteurs au niveau exploitation. La comparaison de ces deux éléments a confirmé que les régularités d’organisation spatiale et temporelle des cultures pouvaient relever de décisions qui étaient communes entre agriculteurs. A partir d’enquêtes réalisées dans 12 exploitations, a été ensuite construit le modèle DYSPALLOC. Ce modèle conceptuel permet de simuler l’organisation spatiale des cultures d’une année à l’autre à l’échelle de l’exploitation, via la représentation spatiale et temporelle des décisions de planification d’assolement. Applicable aux exploitations de grandes cultures et de polyculture-élevage, ce modèle a en outre permis d’expliciter les règles de délimitation des parcelles au sein des exploitations agricoles. Trois types de parcelles ont été définies en fonction de leurs limites : îlots élémentaires, parcelles fixes et parcelles temporaires.

L’évaluation du modèle a montré que l’allocation des cultures simulée était correcte dans 83% des parcelles. Une expérimentation virtuelle a de plus permis de valider les concepts de parcelles fixes et parcelles temporaires.

Enfin, le modèle a été utilisé à l’échelle d’un paysage composé d’exploitations, avec des données d’entrée construites à partir de bases de données spatialisées. Il a été montré que l’organisation spatiale des cultures simulée à partir de la prise en compte des décisions d’assolement était plus proche de l’organisation réelle observée, que ne l’était l’organisation simulée aléatoirement, même en intégrant des contraintes agronomiques.

Ce travail pourrait donc contribuer à favoriser la coordination des décisions d’assolement individuelles des agriculteurs pour générer des organisations spatiales de cultures favorables au fonctionnement des écosystèmes à l’échelle des paysages agricoles.

Mots clés :

Agronomie des territoires ; décisions ; assolement ; exploitation ; paysage ; modèle conceptuel ; parcelles; îlots PAC ; polyculture-élevage ; bases de données spatialisées"

> Thèse de Noémie Schaller (VF)